Quelle formation et quel niveau d’études pour les Office Manager ?

Quelle formation et quel niveau d’études pour les Office Manager ?

Temps de lecture: 
4

À vrai dire, il n’existe pas vraiment de formation particulière pour être Office Manager. Le plus souvent, un BTS d’Assistant de Direction ou d’Assistant Manager permet de prétendre au poste. Un passage par le rôle d’Assistant de Direction est également très apprécié par les recruteurs.

Pour favoriser l’évolution dans le métier (notamment vers des postes de DRH, Secrétaire générale etc…) et être capable d’occuper des fonctions d’encadrement, un Master en Management est clairement un atout. Enfin, la maitrise de la langue de Shakespeare est également très importante !

Actuellement, les offres de formation professionnelles pour les Office Manager sont assez peu développées. De plus, elles sont souvent trop généralistes et théoriques, et ne permettent pas assez d’apprendre des choses concrètes afin de pouvoir évoluer sereinement dans le métier d’Office Manager. Pourtant, il existe un véritable besoin et une véritable demande de formations de la part des Office Manager, mais aussi des entreprises qui les emploient ! Les Office Manager ayant un rôle central dans l’entreprise, il y est dans l’intérêt des entreprises que ceux-ci soient bien formés !

Une bonne formation pour les Office Manager doit proposer différents points :

  • Un programme complet en phase avec les (trèèès nombreux) aspects du métier (Ressources Humaines, gestion administrative et financière, Communication et Marketing, gestion de projets, voir même en stratégie de l’entreprise !)
  • Une approche très concrète des sujets. Évitons de faire trop de théorie et de rester superficiel, les différents éléments de la formation doivent pouvoir être applicables immédiatement en entreprise !
  • Un format, un rythme et une durée adaptés à l’enjeu de la formation. Clairement, il va être difficile d’apprendre un métier aussi vaste que celui d’Office Manager en 3 demi-journées.
  • Un contenu innovant : avec l’apparition de nouvelles technologies toujours plus présente et de l’automatisation d’un grand nombre de tâches, la formation doit pouvoir s’adapter à ces facteurs d’évolution !
  • Last but not least : un accent particulier sur les soft skills. Toujours plus importante, elles sont aujourd’hui indispensables aux yeux des recruteurs et permettent de faire la différence entre deux candidats aux CV similaires.

 

The Must Read List